S'identifier - S'inscrire - Contact

Nos rédacteurs

                
Mbarka Ben Haj Mohamed

 Marjolaine Tichoux

Lotfi Ben-Yahia    
                          
Tajudine Mansur


Claire Le Pape   
 
                          
Hadia Khammassi


 Fanette Dessard   


"Yusuf" Aygun



  La Plume Masquée

  Céline Gasser

 

 

  Sarah Ouennas

 Amina Bennacer 

 Marguerite 






Rencontre printanière avec l’écrivain Rachid SANTAKI

[ARTICLES DU PASSE] - Nous continuons à publier les articles qui n'avaient pas pu l'être en temps voulu. Séance de rattrapage avec Rachid Santaki, auteur d'un polar urbain intitulé "Des chiffres et des litres" venu partager son expérience avec les classes de 2nde 1 et 2nde 6 le 20 mars dernier. Les élèves ont repris le style de l'auteur pour raconter cette rencontre inédite.

Par Classe de 2nde 1, Mme Beaux • La vie du lycée • Vendredi 29/06/2012 • 0 commentaires  • Lu 1152 fois • Version imprimable

8h…8h10…8h20 Vas-y…il est toujours pas là !...8h40 Il fout la mort ce Rachid Santaki, il va nous laisser sur le carreau. Il doit venir nous présenter le deuxième opus de sa trilogie des blocs "Des Chiffres et des Litres" tout frais, paru le 1er mars 2012.

9h…Enfin ! Il débarque dans la salle de classe de français, après avoir posé sa vago sur le técot du bahut. Claqué, après six heures de route, il franchit le seuil de la porte de la B04 flanqué de son agraffeur fou, Jérémy. Son 1 mètre 9.3 flirte avec l’encadrement et …il finit par se caler sur une chaise. D’emblée, il nous met à l’aise, nous fait golri. Le « Victor HUGO du ghetto » est jeune, il a 38 ans, il a redoublé 48 fois…Avec implication, il nous parle de son travail d’écrivain : il est là pour « humaniser » son livre qui s’inspire de la réalité du tierquar et de la téci mais ça reste une fiction.

Des Chiffres et des Litres est un prétexte, précise-t-il, pour jaqueter avec les jeunes, les anges, quoi. Il s’adresse à un lectorat assez large qui va de l’ado fan de série noire à la Braquo, de polar et de roman noir à une « Mamie Strange » qui se prend pour une caillera ou qui aime le style incisif de ses métaphores comme « La bouche pleine de munitions » ou « Coiffé au mollard ». Ca sample comme du Hip Hop le Santaki. Surprise : on a téma le clip vidéo du roman interprété par McTyer avec Omar de GSX dans le rôle d’Hachim.

On est vénère, Rachid Santaki s’est fait tirer le portrait avec les 2.6 ! Pour rester en contact, rendez-vous à la salle Jara le soir, le prêt du roman au CDI du lycée, la sortie en poche du premier opus Les Anges s’habillent en caillera : allez le pécho pas cher.

Merci Rachid. Tu es toujours le bienvenu à Vaulx, dans le 6.9


Un article commun de la classe de 2nde 1 supervisé par Mme Beaux . Merci à Austena, Medhi, Houda, Adeline, Jordan, Safé, Sana, Selma, Fatima, Soumeya & Razika.


Photo : Saïd paparazzé par Mbarka. Ce dernier, qui a bien fait rire tout lemonde ce jour là,  aurait pu être un des personnages du Roman de Rachid Santaki...
 



Vous avez aimé ? Partagez cet article !